voyageurs

09 juillet 2007

fête de la musike 2007

DSCF0244

concert exelent apar kelke ptite erreurs sou le chapiteau ambiance de taré ^^ ct pa mal prochain concert en septembre a la mlc

dsl pour l'image floue faut dire sa a la couzine^^

Posté par skarapass à 11:12 - Commentaires [2] - Permalien [#]


04 juillet 2007

~~la gossa sorda~~

la gossa sorda voici un super bon groupe de ska/punk c tro tro bien jsui tombé amoureu de sgroupe mdr nn ms voila groupe kom jlé aime pa commercial du tou tro festif mélodieu enfin brefVWIMGO1bHUJ

Posté par skarapass à 16:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 juin 2007

RePeTt'

DSCN3595DSCN3596DSCN3597

        au début                      au milieu             a la fin ^^

bon voici un vieu tripe de merde ke jme sui tapé tout seul pendan kles autres joué ^^

Posté par skarapass à 22:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]

MoI !!!

me voici jsui ORANGE!!!!!!!!!! oué et fau m'offrir des truck pa importan genre des bou dplastike ou des ti objets trouvés orange pr ke jpuisse refer ma déco ds ma chambre jcompte sur vs!!!DSCN3666

Posté par skarapass à 22:39 - Commentaires [1] - Permalien [#]

#ludwig VON 88#

Cassage de burnes

Cassage de burnes

Un bulletin dans une urne                    cassage0
Il reste une place vacante
A la tête d'une patrie
Démagogues prostitués
Aux oreilles d'une nation
Les mots passent comme des oiseaux
Mais ne laissent que du vide
Sous les yeux des projos
Sous les laves des volcans
Embrigader les uns
A massacrer les autres
Promettre l'impossible
Aux limites du crédible
En enculant les mouches
Pour sauver la patrie
Les vicissitudes
Des pulsions meurtrières
Des lois en décrets
Nous mènent droit à la guerre
Le pouvoir avilit
Et pousse au sénilisme
Le peuple est ébahi
Il reconnaît son guide
Les héros d'aujourd'hui
Sont les criminels d'hier
Bellicistes acclamés
Des foules en mal de schlage
Donnez-leur des flinues
Nous les feront danser
Aux rythmes terroristes
Qu'ils prétendent condamner
Une vengeance subséquente
D'aphasiques ébloquants
Physique pseudo-passible
De faire grimper les sondages
A bas les dictateurs
A bas les démocrates
Sus aux besoins bancals
Des larves nationales

Posté par skarapass à 22:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]


~~Ludwig von 88~~

sous le soleil des tropiques:

157325

Sous le soleil des tropiques
J'irai claquer tout mon fric
Je dépenserai des millions
A t'égorger des visons
Et quand le soir t'attendant
Je penserai au bon vieux temps
J'effeuillerai les marguerites
A grands coups de dynamite
Je reverdirai pour toi
La plus torride des déserts
Illuminant les montagnes
Je changerai la mer en champagne
Et j'y noierai mes rivaux
Qu'ils se saoûlent des fonds abyssaux
Les broyant sous mes talons
Sous le soleil lourd comme plomb
Prise d'otages en vacances sur la plage
Entre les deux mon coeur chavire
Traffic de stups ou retraite sous les palmiers
Entre les deux mon coeur se déchire
1,2,3 pour danser dans tes bras
Sous le feu des tirs croisés
Je suis plus que prêt à tuer
4,5,6 les faire danser le twist
Aux doux rythmes syncopés
Des sulphateuses ennivrées
Je raserai les bidonvilles
Assainirai les ghettos
Faisant pour toi de cette île
Un diamant sorti des eaux
J'arracherai les yeux des hommes
Qu'ils ne puissent te regarder
Leur scierai le bas des jambes
Qu'ils se prosternent à tes pieds
Quand brûlera la dernière bougie
Je te serrerai dans mes bras
Que notre amour aguerri
Ne s'évase en vain désarroi
Et puis un jour leur courroux
Au doux son des cris hystériques
S'abattera vengeur sur nous
Sous le soleil des tropiques

Posté par skarapass à 22:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]

ludwig von 88

ce groupe l'est tro bien jm tro c du punkrock altérnatif stro bon leur paroles sont exelentes2ludcharlu1nobruguit

Posté par skarapass à 20:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]

~~Ludwig von 88~~

NEW ORLEANS


Passé comme un rêve un univers étrange
Vieux marais insalubres, émanations putrides
Comme une nuit chaude perlée d'air humide
Rampe et s'entrelace en lourdeurs orageuses

Il nous reste encore sifflant, hurlant dans le vent
Des traînées de jazz, de rues contigües
Ils nous reste toujours bas-fonds éventrés
Où se larmoie le souffle d'années fastueuses

Porté par le fleuve, par un soleil de mort
Lumière diffuse et folle halo onirique
Dans la moiteur profonde résonne-t'un refrain embrumé
Porté par le chant d'une trompette désoeuvrée

Où quelques vieux noirs survivants se meurent sur un vieil air
Musique endiablée, fluide et fluctuante
Répétée mille fois, même jeu, même sourire
Piano lancinant s'égaye le temps d'un souvenir

Posté par skarapass à 20:03 - Commentaires [3] - Permalien [#]

02 juin 2007

~the travellers~

JALOUX SUR LES BORDS

un soir un homme qui attendait

sa femme qui s'était précipité

sur la porte sans réveiller!

cet homme si jaloux qui dormait!

le matin allait se lever

quand tout à coup dans l'escalier

cet homme a dévallé

jaloux et très déprimé

sa femme n'étant pas revenue

un couteau a la main il entrevu

une ombre mais que veut tu

tu n'as plus rien a perdre ta femme t'a bien eu

je sais que tu l'a pa voulu

mais ta vie s'est résolue

a voir un jour une haine absolue

tu n'as plus le choix c'est foutu

un petit silence avant la mort

oui il pense k'il n'a pas eu tord

mourir pour l'amour faut être fort

oui toi tu ne semble pas assez fort

a quoi bon rester sur ses remords

voir ton couteau planté dasn ton corps

pour ta femme fais un effort

mais cette histoire n'est pas de son ressord

jalousie

voila dite ske vous en pensez!

Posté par skarapass à 11:40 - Commentaires [1] - Permalien [#]

~the travellers~

bon voila g écrit une nouvelle compo à laquelle je n'ai pas trouvé de titre ms enfin bon:

Moi jconé une belle histoire est jvoudré vs la raconter

si seulment le monde entier pouvai m'écouter

tout commence dans un foyer, un jeune orphelin qui pleurait

parce que cette famille qui n'était pas la vraie le battai

cet orphelin voulait voir apparaitre le respect de l'égalité

un jour il a craqué et voila ski c passé

il eut pri un couteau de cuisine et se l'est planté dans les poignets

et c'est ainsi qu'il compri que plus rien ne le sauverait

tout ce sang sur ce poignet mon dieu il va biento creuver

il ne ressent plus la douleur paskil s'y est habitué

un sourire aux lèvres il est content d'les quitter

ces faux parents qui l'on battu pendant ces longues et nombreuses années

pouvoir enfin retrouver sa vrai famille et surtt son frère ainé

la vision de ce ptit gars devint floue car il mourrait

les voisins paniqués eurent la bonne idée d'aplé les pompier

et bientot dans la rue il n'y aura que le bruit des ambulanciers

Et maintnan cette histoire tout l'monde l'a complétement zappé

tous les vieux laissent leur gosse trainer le soir dans les grand quartier

on diré quil ont pa peur de les rtrouver inanimés

en général c les enfant ki ont le plus de liberté ki sfon kidnapé

sur cette planéte combien de filles plus ou moin agée se sont fé violé

réfléchisson et trouvon une solution pour arété tout ce merdier

battre un enfant ou le kidnapé pr moi c la mm cruauté

1978_2

Posté par skarapass à 11:23 - Commentaires [1] - Permalien [#]